ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Un observatoire des interactions plantes/médicaments unique au monde

Article de Sarah Dias paru dans les Bulletins de l’Actualité Technologique Internationale, le 31/05/2011

La faculté de pharmacie de l’université de Coimbra vient de créer le premier centre mondial dédié à l’étude et à la collecte d’informations sur les interactions entre plantes et médicaments. L’objectif de cet observatoire est de substituer les informations scientifiques aux idées reçues, dans le but d’insuffler un changement de comportement à la population et d’éviter de possibles répercussions négatives sur la santé des individus. L’idée est de constituer un recueil d’informations à divulguer, aussi bien auprès des professionnels de santé que de la population en général.
La coordinatrice du projet, Maria da Graça Campos, précise que différents cas seront étudiés, parmi lesquels les interactions entre les plantes et la warfarine, un anticoagulant utilisé dans la prévention des thromboses, et présentant également un effet rodenticide. En effet, il semble que l’administration de ce médicament ne soit pas compatible avec la consommation d’ail, d’oignons ou de soja. Des substances comme les suppléments vitaminiques et les produits d’amaigrissement feront également l’objet d’une étude approfondie.
Cet observatoire regroupe 20 chercheurs de différents domaines qui vont de la pharmacie à la médecine en passant par la médecine légale et le droit. Il est prévu que les activités de recherche se concentrent d’abord sur le cas portugais, avec un élargissement progressif à d’autres pays.
Contact : Maria da Graça Campos – Faculté de Pharmacie de l’Université de Coimbra – email : mgcampos@ff.uc.pt
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :