ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Étude d’inclusions végétales dans des tessons de poterie ou des matériaux de construction

Article de Claude Sestier, Rémi Martineau, Aurélien Percheron, Sylvie Spohr, Delphine Fréhel et Jean-Pierre Couvercelle paru dans « Étude d’inclusions végétales dans des tessons de poterie ou des matériaux de construction : Apport d’une nouvelle méthode d’étude », Glux-en-Glenne : France (2005), 17 p.

L’étude des inclusions de végétaux dans des matériaux argileux est envisagée grâce à une nouvelle application d’une technique d’imprégnation des matériaux avec un polymère fluorescent.On illustre ici la possibilité d’exploiter les vides et empreintes laissés par les végétaux à l’intérieur d’un tesson et non seulement à sa surface. Les images de ces micro- moulages de végétaux, observés soit sur une section soit en trois dimensions, montrent qu’une détermination botanique est possible. Cette application,en cours de perfectionnement, est destinée à l’étude de matériaux archéologiques variés (poterie dégraissée au végétal, matériaux de construction) et devrait être utile aux archéobotanistes, leur fournissant une nouvelle source de matériel à exploiter.

Accessible intégralement en version PDF (29 Mb) sur HAL-SHS.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :