ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

La Grande Brenne aux périodes préindustrielles (Indre). Contribution à l’histoire des paysages, des étangs et des relations sociétés/milieux dans une zone humide continentale. Approches historique, archéologique et paléo-environnementale

Thèse de Renaud Benarrous, Université Panthéon-Sorbonne – Paris I (Archéologie environnementale), 08/12/2009, Joëlle Burnouf (Dir.), 612 p.

La Grande Brenne, région piscicole de 520 km² située dans l’Indre, est une zone humide continentale d’intérêt écologique majeur. Notre objectif est de documenter l’histoire de ses étangs, de son territoire, de son peuplement et des relations sociétés/milieux qui ont conduit à la genèse de son paysage emblématique. Une approche globale a été privilégiée intégrant, dans un cadre chronologique long, l’utilisation croisée de données textuelles, planimétriques, archéologiques et paléo-environnementales (palynologie, dendrochronologie). Le choix de la pisciculture en étangs à partir du Moyen Age est certes une réponse sociétale aux contraintes environnementales locales mais il s’inscrit avant tout dans les dynamiques économiques de l’époque. La pratique se développe entre le 13e et le 16e siècle. Ce mouvement n’est pas uniquement porté par les élites rurales mais également par les classes populaire et moyenne. Il trouve son origine dans l’augmentation des besoins alimentaires des populations urbaines et certainement dans l’introduction d’un produit innovant, la carpe danubienne. Les prospections ont révélé un patrimoine archéologique dominé par les témoins d’activités sidérurgiques aux périodes pré-médiévales. L’existence d’une zone de production sidérurgique antique est supposée. Par ailleurs, les données textuelles et palynologiques indiquent la présence à cette époque d’un milieu plus boisé qu’aujourd’hui. Le caractère humide du milieu, peut-être favorisé par les déboisements médiévaux, a été fortement accentué par l’endiguement du réseau hydrographique lié aux créations d’étangs. La Brenne peut dès lors être qualifiée de zone humide artificielle formée au cours des périodes historiques.

Thèse intégralement accessible au format PDF (5,4 Mb) sur HAL-SHS.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :