ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Les ressources naturelles en Provence. Prélèvement et exploitation du Moyen Âge à nos jours

Appel à communication, 55e congrès de la Fédération Historique de Provence, Gap (France), 14 et 15 octobre 2011

Forêts et garrigues, sol et sous-sol, étangs et rivières constituent autant de réservoirs de ressources naturelles qui ont été sollicités par les hommes dès l’Antiquité. Le prochain congrès de la Fédération historique de Provence, qui se déroulera dans les Hautes-Alpes (Gap) en octobre 2011, privilégiera le prélèvement et l’exploitation de ces richesses naturelles en Provence du Moyen Âge à nos jours.
La cueillette de « choses banales » et les usages qui y sont associés peuvent s’inscrire dans un cadre domestique et y demeurer mais se trouver quelque fois à l’origine d’activités artisanales ou d’entreprises au rayonnement dépassant le cadre régional.
Prélèvement et exploitation des ressources naturelles ont pu constituer un apport régulier pour les économies provençales, alimenter des circuits commerciaux, licites ou non, répondre à des besoins vitaux en période de crise ou présenter un simple caractère ludique.
On se montrera également attentif aux techniques, rudimentaires ou complexes, mises en œuvre individuellement ou collectivement pour effectuer ces opérations.
Les sociétés provençales ont-elles été sensibles ou non aux risques éventuels liés à l’exploitation de ces ressources ? Des mesures visant à protéger ces gisements naturels ont-elles été envisagées et appliquées ? Par ailleurs, on ne négligera pas les questions juridiques et les conflits résultant de ces prélèvements, ainsi que leur traitement par les sociétés locales et les pouvoirs publics. La littérature régionale ne conserve-t-elle pas la mémoire de ces usages, pratiques et comportements ?
Remarque : la thématique retenue par le 55ème Congrès n’englobe pas les ressources maritimes dans la mesure où celles-ci seront en partie au cœur du Congrès de 2012 qui se tiendra probablement à Nice.

Modalités de candidature
Les propositions de communication doivent parvenir au siège de la Fédération historique de Provence (Archives départementales des Bouches du Rhône – 18 rue  Mirès – BO 10099 – 13303 Marseille 03) ou par email à Claude Herrera (claude.herrera@cg13.fr).
Elles se présenteront sous la forme d’un résumé de 1500 signes environ (espaces compris) avant le 30 juin 2011
Le comité scientifique effectuera la sélection des propositions et informera aussitôt les auteurs. Par ailleurs, la publication des textes, après communication au congrès, n’est en rien automatique. Elle sera soumise pour cela à un comité de lecture.
[Info Calenda]
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :