ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

La viticulture grecque de l’époque hellénistique à l’époque byzantine. Une approche interdisciplinaire des techniques viticoles grecques

Colloque international organisé par l’équipe Mondes Anciens du CeRMAHVA et l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (IEHCA), 12-13 novembre 2010, Tours (France)

Dans le sillage d’André Tchernia, auteur d’un ouvrage remarquable sur le vin et les amphores dans le monde romain, François Salviat et Jean-Pierre Brun ont étudié de façon rigoureuse et nuancée le vin grec, ses usages, son commerce. Mais, si les fouilles archéologiques de vignobles des kléroi de Chersonèsos en Chersonèse Taurique ou de la chôra de la cité de Marseille ont permis d’en savoir un peu plus sur la conduite de la vigne dans le monde grec, l’histoire des techniques viticoles grecques reste à écrire, malgré quelques travaux pionniers.

Ce colloque se propose donc de mener une approche diachronique des techniques viticoles des vignerons du bassin égéen, qui autorisera une étude plus serrée de la gestion technique des vignobles et des rendements, les connaissances développées sur la nature des sols, sur la conduite des vignobles (le choix des cépages, le travail des sols, l’architecture de la végétation, le complantage, le provignage, les densités de plantation), sur les effets du régime hydrique sur le comportement de la vigne, etc.

Vendredi 12 novembre 2010

Thème 1 : À la recherche des cépages antiques
Présidente de séance : Jocelyne Pérard (Université de Bourgogne, responsable de la Chaire UNESCO « Culture et Traditions du Vin »)
– 10h00 Jean-Frédéric Terral (Maître de conférences à l’université Montpellier 2, UMR 5059 – Centre de Bio-Archéologie et d’Ecologie) et Laurent Bouby (carpologue, Ingénieur d’Etudes CNRS, UMR 5059) « Domestication de la vigne et origines de cépages : apport de l’archéobiologie ».
– 10h30 Jean-Michel Boursiquot (Maître de conférences, Montpellier SupAgro, directeur scientifique et technique de l’Établissement National Technique pour l’Amélioration de la Viticulture [ENTAV]), Thierry Lacombe (Ingénieur d’Etudes INRA, UMR 188 Diversité et Adaptation des Plantes Cultivées), Valérie Laucou (INRA, UMR 188) et Konstantinos Bakasietas (pépiniériste et ingénieur agronome) « La vigne de Pausanias : mythe et ADN »
– 11h00 Ilias Anagnostakis (Senior Researcher à l’Institut de Recherches Byzantines d’Athènes) « Les noms de vignes et de raisins à Byzance. Continuité et rupture avec la viticulture de l’antiquité tardive ».

Thème 2 : La gestion technique des vignobles
Président de séance : Alain Carbonneau (Montpellier Supagro)
– 14h30 Yvan Moënne-Loccoz (Professeur à l’Université de Lyon I, responsable de l’équipe Rhizosphère, Directeur-adjoint UMR CNRS 5557 Ecologie Microbienne) « Culture de la vigne et micro-organismes des sols ».
– 15h00 Stavroula Kourakou-Dragona (chimiste œnologue, présidente honoraire de l’Organisation internationale de la vigne et du vin) « Protection phytosanitaire dans les vignobles de la Mendè antique. (communication lue par I. Anagnostakis) »
– 16h00 Jacques Wéry (Professeur d’agronomie de Montpellier SupAgro, directeur de l’UMR 1230 SYSTEM, Fonctionnement et conduite des systèmes de culture tropicaux et méditerranéens, Président de la Société Européenne d’Agronomie) et Thibaut Boulay (Maître de conférences en histoire grecque à l’université de Tours, EA 4247 CeRMAHVA) « Viticulture et cultures intercalaires dans le monde égéen de l’époque hellénistique à l’époque byzantine. Bilan, rationalité scientifique, diversité et mise en oeuvre de ces pratiques ».
– 16h45 Aline Lonvaud (Professeur d’œnologie à l’Université Victor Segalen-Bordeaux II, directrice de l’UMR 1219 Oenologie) « La diversité des flores indigènes, la sélection des souches par les praticiens, la dissémination des bonnes souches ».

Samedi 13 novembre 2010
Thème 3 : Conduite des vignobles antiques : nouvelles approches
Président de séance : Michèle Brunet (Université de Lyon)
– 9h30 Philippe Marinval (Carpologue, Chargé de Recherche 1ère Classe au CNRS – EHESS) « Viticulture dans le monde grec antique : les données de l’archéobotanique ».
– 10h00 Philippe Boissinot (EHESS, Centre de Recherche sur la Préhistoire et la Protohistoire en Méditerranée/UMR 5608 Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés [TRACES]) « L’archéologie du vignoble grec ».
-10h45 Alain Carbonneau (Professeur de viticulture de Montpellier SupAgro, Directeur du Progrès Agricole et Viticole, Président du G/i/ESCO [(Group of international Experts in Vitivinicultural Systems and Cooperation])
« Diversité des architectures de vigne dans le monde. Contraintes imposées par l’environnement. Racines historiques ».

Thème 4 : Continuités et ruptures
Présidente de séance : Catherine Grandjean (Université de Tours)
– 14h30 Emmanuelle Vaudour (Maître de conférences, AgroParisTech, membre de l’UMR 1091 « Environnement et Grandes Cultures », INRA-AgroParisTech) « L’analyse spatiale des terroirs antiques : l’exemple d’Amos ».
– 15h30 Michel Kaplan (Professeur d’histoire médiévale à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, directeur du centre de recherches d’Histoire et civilisation byzantines et du Proche-Orient médiéval) « La culture de la vigne en Grèce à l’époque byzantine d’après les archives de l’Athos ».
16h45 Conclusions du colloque par Jean-Robert Pitte (Professeur de géographie à l’Université Paris-Sorbonne, Académie des Sciences Morales et Politiques,) (sous réserve)

Contact

Thibaut Boulay

thibaut.boulay@univ-tours.fr


Publicités

%d blogueurs aiment cette page :