ETHNOBOTANIQUE

Une dilettante veille sur ce sujet

Écologie et géographie de la conservation

Appel à communication pour colloque, 2-4 septembre 2010, Montpellier (France)

En se situant à l’interface homme/nature, les pratiques de gestion de la biodiversité constituent désormais l’objet central de nombreuses recherches pluridisciplinaires portant sur la dynamique de la biodiversité et des paysages. Non seulement les géographes se sont impliqués dans ces travaux mais les écologues se sont engagés dans une approche plus géographique des relations de l’homme à la nature. Ainsi, le dialogue entre la géographie et l’écologie s’est-il particulièrement développé ces dernières années autour de thématiques communes comme l’écologie du paysage ou la gestion intégrée des territoires de la biodiversité. Dans le cadre du colloque Écologie 2010, cette session propose d’explorer et d’illustrer par des cas d’étude les questionnements relatifs à cette évolution. Il s’agira d’en dégager les avancées et contradictions.

La généralisation des problématiques environnementales a imposé depuis plusieurs années de nouvelles formes d’interdisciplinarité mais également la création de nouveaux champs disciplinaires (comme l’écologie de la conservation) dans lesquels les géographes s’investissent de manière croissante. En se situant à l’interface homme-nature, les pratiques de gestion de l’environnement constituent désormais l’objet central de nombreuses recherches pluridisciplinaires portant sur la dynamique de la biodiversité et des paysages.

Non seulement les géographes se sont impliqués dans ces travaux mais les écologues se sont engagés dans une approche plus géographique des relations de l’homme à la nature, faisant appel aux sciences humaines pour l’étude des rapports des hommes entre eux au sujet des ressources naturelles, afin de mieux cerner les interactions nature sociétés. Ainsi, le dialogue entre la géographie et l’écologie s’est-il particulièrement développé ces dernières années autour de thématiques communes comme l’écologie du paysage ou la gestion intégrée des territoires de la biodiversité.

Au péril de l’instrumentalisation ou de la dissolution disciplinaire, comment les géographes et les écologues prennent-ils part aujourd’hui aux nouvelles façons de penser la Nature et ses relations dynamiques avec la Société ? Quelles sont leurs questions scientifiques propres ? Quel est le statut de l’espace dans les recherches en conservation ? Quelle est la contribution des connaissances des géographes à l’ingénierie écologique de la conservation ? Comment s’organise l’interrogation de chaque discipline sur une problématique commune ? Comment sciences expérimentales et sciences de l’observation, recherches théoriques et recherches appliquées interagissent-elles ? Si les démarches dites de gestion intégrée de l’espace permettent aujourd’hui de mieux appréhender les besoins et les enjeux liés aux sociétés locales, quelles places doivent tenir le géographe et l’écologue dans les processus de négociation entre parties prenantes ? Cette session se propose d’explorer et d’illustrer par des cas d’étude les réponses actuelles à ces interrogations. Il s’agira d’en dégager les avancées et contradictions. Les différentes contributions seront rassemblées au sein d’un ouvrage collectif.

Cette session parallèle est organisée à partir d’une combinaison de communications sollicitées et de communications proposées spontanément.

La soumission des résumés de ces communications et posters se fait en ligne en remplissant le formulaire de soumission sur le site http://www.ecologie2010.fr

Un message de confirmation sera adressé lorsque vous aurez validé la création de votre intervention.

Il vous faudra choisir la session correspondante à la thématique de votre proposition. L’organisateur de cette session fera une sélection et vous informera si votre proposition est retenue, et si oui, sous quelle forme.

La date limite de soumission des résumés est fixée au 17 mai 2010

Contact
Raphael Mathevet
courriel : raphael.mathevet@cefe.cnrs.fr
CEFE CNRS 1919 route de Mende 34293 Montpellier cedex 5
Pascal Marty
courriel : pascal.marty@cefe.cnrs.fr
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :